AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
HRP : Le forum fait peau neuve. Le HRP prime ici mais, un bon coup de fouet ne serait pas un luxe inutile ! Si soucis on le dit ! Merci de votre compréhension... <3

Partagez | 
 

 Parce qu'il faut bien un début.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Niconoss
Baron
Baron
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Dim 10 Juin - 21:18

Des joutes à Moncel, sur les terres de la Famille d'Acoma. Rien de mieux que ce genre d’événements pour se remettre à vivre au rythme de la sociabilité. Il c'était préparé brièvement, sachant que son campement serait prêt en arrivant pour qu'il puisse enfiler ce qu'il aurait à porter.

Il ne connaissait pas la vassale de son cousin, et ce serait une occasion pour connaitre la personne qui tenait ces terres. Posant tout son barda en arrivant sur place, il n'était au moins pas fatigué par la route qu'il avait eu à faire, en effet Forbach était très proche.
Les temps de la famille d'Acoma était dur, et il fallait tenir bon, c'est la seule raison qui le poussa à défendre les couleurs de Forbach en ce jour malgré ses blessures encore trop présente. Représenter la mémoire de son fils, sa sœur et sa cousine serait la seule conviction qu'il aurait lors de son ou ses combats.

Il se rendit rapidement, la ou les combats était affiché pour s'informer de son premier adversaire. L'ancien prince Jontas, cela sera un beau combat assurément, se dit il. Puis il se dirigea vers l'endroit qui semblait être fait pour accueillir les combats, car il y aperçu un beau gratin de monde et notamment de nobles. Il nota plus particulièrement la présence de Jade et d'Eudes qui était à première vue les seules personnes qu’ils connaissait dans cette assemblé. Il s'appuya sur sa canne qu'il ne lâchait plus depuis qu'il était sorti de la prison qu'était devenu sa chambre. Et s'approcha de son cousin, a qui il fit une accolade.


Comment va tu cher Cousin ? Me ferais tu l'honneur de me présenter à ta vassale que je l'a remercie d'organiser ces joutes ?

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arhiana de Aragon

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 11/06/2012
Localisation : Bourges (Duché du BERRY)

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Lun 11 Juin - 1:13

Arhiana ainsi que son époux Jimmy de Aragon étaient arrivés en carosse de Montchenin et Signy pour participer aux joutes de Moncel, Fief de sa marraine et belle maman.

Leur tente avait été montée par les hommes de main du Domaine et Enguerrand notre garde s'occupait de tout faire mettre en place, pour pouvoir se changer rapidement. Quoi que une chambre nous était réservé au Château de Montcel.

Elle s'était quand même fait belle pour l'occasion et sortit de la tente en ayant revêtu une belle robe, du moment qu'elle plaisait à son époux, c'était essentiel.


Elle alla donc après avoir fait la visite du campement ou son époux avait donné des ordres et elle savait qu'il viendrait voir et si il y avait quelque chose qui n'allait pas, ça barderait.

Elle repartit vers le Château pour demander qu'on la conduise à leur chambre pour se reposer un peu, car le voyage avait été long et fatiguant pour elle.
.

____________________


Dernière édition par Arhiana de Aragon le Lun 11 Juin - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse du Val d'Haine

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 21/09/2011

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Lun 11 Juin - 7:40

Héloïse salua d'une révérence le nouveau venu. Elle écouta avec attention les présentations bien contente de déjà connaître certain nom. Elle adressa un sourire à la réponse du Sire.

Contente de voir Héloïse-Marie elle lui rendit sa bise non sans un coup d'oeil aux têtes courronés qui l'entouraient. C'est qu'elle pouvait simplement se vanter d'avoir des parents nobles et d'en être l'héritière... Elle sourit en entendant Héloïse et répondit.


- Tu m'en vois ravi, mais je suis également étonnée de te voir. Tu vas jouter ?

La brune palit au point de ne pas être loin d'atteindre la blancheur de la peau de la blonde.

- Jouter moi ?

Elle ne put retenir un rire jaune en entendant la question.

- Hum... j'en doute, et puis je te rappelle que je n'ai ni fief ni suzerain. Et puis tu sais franchement, j'ai pas envie de finir une jambe de bois à la place de celle de chair.

Rétorqua-t-elle en souriant. Se rendant soudain compte de sa bourde, elle enchaina vite fait bien fait.

- Après c'est dans le pire des cas bien sur. Et puis t'as déjà des cicatrices je suis sur qu'ils vont pas en rajouter voyons. Entres femmes elles seront sympa.

Tenta-t-elle de rattraper... Mouai bof, pas sûr que cela la convainct. Du coup elle jeta un oeil à Alinoë qui semblait en pleine messe basse. Elle haussa un sourcil, de toute facon elle se voyait mal signaler à la Duchesse de Savoie que c'est impoli... Cela ferait désordre c'était certain. Elle préféra donc se taire et jeta un oeil aux personnes présentent.

- Dis-moi tu en connais du monde ci présent ?

Avisant l'arrivé d'un homme ayant une singulière ressemblance avec sa chaperonne/confidente/seconde mère, Héloïse le salua d'une révérence se disant que c'était peut-être bien le frère de cette dernière... Hum possible, elle verrait bien. Une dame suivit, et la jeune fille la salua d'une rapide génuflexion. C'est qu'elle allait finir par avoir mal aux rotules à se plier ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélène Blackney

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Lun 11 Juin - 10:27

Il était des invitations qu'on ne pouvait louper. D'un ma tante me manquait c'était indéniable. Je ne l'avais pas revu depuis qu'elle était venue me voir au Mont Saint Michel me conseillant sur un amour qui depuis était mort. Ma première peine et je n'avais pas pu la partager avec ma confidente. Le voyage était toujours pénible et long mais la deuxième raison qui me poussait à le faire était le baron. J'avais reçu une invitation de sa part sur des terres qui étaient en lien avec la famille d'Acoma. Je ne pouvais dire non en sachant qu'il était lui même venu me voir au rocher. Les étapes de repos se succédaient, j'étais pressée d'arriver à bon port. Des semaines plus tard, nous étions aux devants du domaine. Je demandais au garde de nous faire avancer et de nous présenter. Vincent me présenta sa main pour que je sorte de ma prison voyageuse.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade de Sparte

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Lun 11 Juin - 17:08

Sans qu'elle eut le temps de dire "ouf" voilà qu'elle réceptionnait le suzerain de son hôtesse dans ses bras. Ses deux-là s'appréciaient, c'était chose connue et évidente mais le geste d'amitié et d'affection sincère la prit par surprise, elle si peu habituée aux manifestations publiques. Jade l'accueillit finalement en l'entourant de ses bras et lui donnant une bise sur la joue. Il aurait pu lui reprocher la mort de ses deux cousins qui l'avaient aimée, Flavien son bien aimé époux qui lui avaient laissé deux magnifiques enfants et Lisandru avec qui elle avait crû refaire sa vie mais qui s'en était allé quelques jours plus tôt, laissant la rousse duchesse à nouveau dans le malheur.

Eudes, quel accueuil ! Digne de toi !

Elle prit son bras, l'accompagna un peu puis le laissa aux soins de Pandhora qui lui présentait les personnes présentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinoë de Chenot

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 29/05/2012

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Mar 12 Juin - 13:29

Alors qu'elle regagnait son comapement, les préliminaires ayant été annoncé, Alinoë croisa Yrvis.

- Bonjour, Quel plaisir de vous voir ici. Je pensais que vous étiez déjà arrivé. Je vais rejoindre mon campement, m'accompagnez-vous ?


Le jeune duchesse avait reprit sa marche doucement, elle ne tenait pas à rater les joutes de Jehanne.
Il fallait donc qu'elle se change pour vite rejoindre la lice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elektra d'acoma

avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 31/03/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Mar 12 Juin - 13:50

Depuis quelques jours des allées et venues semblaient se concentrer sur Coussey, et ce jour, un grand brouhaha montait depuis Moncel. S'y passait-il quelque chose de particulier ? Il faut avouer que sa "retraite" au domaine familial s’était transformée en véritable réclusion, Elektra s’était renfermée dans sa coquille depuis la mort de ceux qu'elle aimait et elle n'avait guère d'envie ni de raison d'en sortir.

Dans une tenue masculine loin d’être de toute première fraicheur, elle descendit au rez de chaussée pour s’enquérir des événements auprès d'un domestique. La jeune femme intercepta le majordome qui se fit un plaisir de la renseigner sur ce qu'il se passait au domaine voisin.


Des joutes ? Eudes a organisé un tel événement et ... *Et tu n'es pas au courant parce que tu ne sors pas de ta chambre, idiote !* Eh bien, dites moi, qui sont les invités ?

L'homme énonça une longue liste de personnes d'où quelques noms s’échappèrent : le baron de Chignin et dame Jehanne, l'adorable Duchesse Alinoe dont elle avait été un temps la dame de compagnie, puis le nom de la duchesse Jade et celui de la jeune Heloise-Marie résonnèrent dans sa tête.
Hum ... L'envie d'aller y jeter un œil se fit évidemment sentir et lorsqu'elle en émit l’idée devant le majordome, il ne manqua de jeter un œil négatif sur sa tenue.


Envoyez moi une femme de chambre ... et vite !!

Elektra remonta quatre à quatre les escaliers jusqu'à sa chambre et aidée d'une domestique enfila une robe toute simple, sa garde robe étant de plus en plus pauvre par manque d'envie de courir les ateliers de couture. Elle se regarda un instant dans le miroir, sa fine silhouette, bien trop mince, se trouvait à peine mise en valeur par le vêtement. Elle soupira doucement, peu importait, personne ne la verrait.

Un collier pour mettre votre gorge en valeur , et un diadème assorti pour rehausser l'allure de votre chignon !

Quoi ??

Elektra abandonna la remontrance qui lui venait aux lèvres et se laissa mollement faire, de toute façon ce n’était pas ces colifichets qui changeraient grand chose. Elle n'avait aucune beauté particulière et s'en fichait bien, d'ailleurs.



Quelques instants plus tard, la jeune femme marchait sans bruit en direction de la seigneurie de Moncel et entra dans les campements installés là pour les joutes. Son regard se dispersa sur la foule, cherchant un visage connu, quelque chose à quoi se raccrocher sinon elle sentait bien qu'elle céderait à l'envie de fuir à nouveau pour se réfugier au château.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinoë de Chenot

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 29/05/2012

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Mar 12 Juin - 14:17

Avant qu'Yrvis se décida, Alinoë aperçut une jeune femme, sa silhouette lui rappela quelqu'une et en y regardant mieux, elle vit qui c'était.
La duchesse de Luserne attrapa la main de Yrvis et se dirigea vers Elektra.


- Elektra, chère Elektra. J’espérais bien vous voir ici !

Et sans façons la jeune duchesse lui plaqua deux bises sur les joues.

- Vous vous souvenez de Yrvis, Elektra ? C'est le nouveau vicomte de Marboz.

Sa voix s'éteignit un peu

- Mon père est mort, l'avez vous appris ?

Puis reprenant de la gaité

- Yrvis, je vous présente Elektra d'Acoma. c'est elle qui vous avait écrit pour vous prévenir de mon accident de cheval. Vous en souvenez-vous ?
Vous êtes donc revenue de votre long voyage ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elektra d'acoma

avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 31/03/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Mar 12 Juin - 14:39

Elektra, chère Elektra. J’espérais bien vous voir ici !

Sauvée par le gong ... ou pas ! La jeune lorraine se retourna pour chercher du regard qui l'avait ainsi reconnue et interpellée. Une voix de femme, jeune, et quand ses yeux se posèrent sur Alinoe, son inconscient rajouta l'adjectif jolie.

Les bises claquèrent sur ses joues, elle les rendit aussitôt à son amie, une joie sincère de la revoir traversant son regard. Celle-ci lui présenta la personne à ses cotés, et Elektra se souvint de ce jeune homme qui parlait tant et posait tellement de questions.


Vous êtes radieuse damoiselle ! ... Bien sur, je me souviens ... Comment allez-vous, vicomte ?

Son réflexe de Commandeur lui fit hocher la tête vers l'homme. Puis elle revint à la discussion. Le père d'Alinoe avait donc fini par succomber ... Elektra pressa sa main sur le bras de sa brune amie, en signe de compassion. La perte de trois membres des d'Acoma en quelques semaines lui faisait comprendre ce que pouvait ressentir la jeune femme.

Elle murmura seulement : toutes mes condoléances ... Puis reporta son regard sur le vicomte, avant de poursuivre la discussion.

Oui, je suis restée quelques semaines dans le sud-ouest, puis quelques autres à Aurillac ...

La mission avait été et devait encore rester officieuse, et le secret personnel qu'elle cachait ne serait jamais dévoilé à quiconque. La jeune fille insouciante avait fait place à une jeune femme solitaire et retranchée, la vie vous mettait souvent à l’épreuve et il fallait s'y surpasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandorha
Dame
Dame
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Mar 12 Juin - 14:53

Les invités allaient et venaient, d'un sourire, Pandorha les réceptionna tous, après tout, c'était elle et Nerval, le héraut es joutes qui avaient tout préparés. D'ailleurs, il faudrait qu'elle lui parle et le remercie, même si certains diraient qu'il n'a fait que son travail, il avait été une personne à l'écoute et pas chiant du tout, ce qui dans le monde de notre Berrichonne était fort appréciée. Un homme inconnu de mémoire arriva également, cela faisait plus d'hommes qu'au début et ce n'était pas pour déplaire. L'inconnu(Yrvis) resta à l'écart, ne le connaissant pas et bien que l'envie lui prenait d'aller à sa rencontre, la Belle resta et répondit lorsqu'on s'adressait à elle. Le Baron de , elle le connaissait de vue, mais lui apparemment, ce n'était pas le cas, sourire en coin, Pandorha aurait pu laisser Eudes répondre, mais les femmes d'abord, elle prit en première la parole.

Enchantée Baron, permettez que je me présente à vous. Je suis la Baronne Pandorha d'Arundel des Olonnes, née de Noldor, la Dame de Moncel en ce lieu. Et il n'y a aucun remerciement à faire, la présence de tout ce monde me comble.

Un coup d'oeil lui permit de voir que sa belle fille/filleule venait de faire son apparition, Arhiana. D'un sourire, elle lui fit un geste de la main et l'invita à les rejoindre, la prenant dans ses bras et lui bisant les joues sans complexe afin de lui montrer qu'elle était contente de la voir. Lui murmurant quelques mots, que les plus proches pouvaient très bien entendre également.

Merci d'être venue ma belle.

Les gens parlaient entre eux et après que la fille de son époux, les eurent rejoint, elle fit les présentations.


Je vous présente ma belle fille et filleule, Dame Arhiana d'Aragon, née d'Arundel des Olonnes.

Oui, elle aimait bien dire les noms de naissance, cela permettait parfois de mieux replacer les gens là où ils avaient pu être vu. D'ailleurs, cela s'enchaînait, la Belle ayant fait maintes et maintes présentations depuis le début, laisserait le soin à ses invités de se présenter à Arhiana. De toute façon, celle-ci devait déjà connaitre des visages, Alandrisse avait déjà été vu, Eudes également. Ainsi que Hélène qui venait de faire son apparition, sa presque Nièce, bien que pas de son sang, mais choisi pour tenir ce rôle important dans la vie de Pandorha, fille de sa meilleure amie qui hélas avait rejoint le Très Haut trop tôt. La Belle fit comme elle avait fait avec Arhiana, prenant Hélène dans ses bras et lui bisant les joues.


Hélène ! Je suis ravie que tu sois venue.

[HRP : Puisque je suis humaine et que c'est un rp avec pleins d'intervenant, si jamais j'oubli des gens, c'est involontaire ^^ un mp pour rappel et on s'arrange Smile ]

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmy_de_Aragon

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 11/06/2012

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Mar 12 Juin - 20:20

Le lieutenant de la garnison de Sancerre Jimmy de Aragon s'en revenait des écuries où il avait donné des consignes : le déchargement et transport des coffres et armes, la mise en coin des divers présents destinés à leurs hôtes, des consignes de soin pour son brave destrier Rayo…
Après s'être dépoussiéré et rincé le visage, il se dirigea vers la tente de réception désignée par un des nombreux valets. Le lieu semblait bien animé, rires et bruits de verres s'en échappaient et à peine arrivé, le jeune homme chercha des yeux sa bien aimée…

Il l'aperçut alors que Pandorha la livrait à un groupe de personnes qu'il ne connaissait pas… Il s'avança d'un pas décidé et annonça tout sourire

— Bien le bonjour ! Je suis Jimmy de Aragon, seigneur de Signy et de Monchenin… Je vois que vous avez assiégé ma charmante épouse !… Enchanté ! * il s'inclina et prit tout en disant cela la main d'Arhiana et la porta à ses lèvres pour y déposer un tendre baiser * Comment vas-tu, mon ange ? J'espère que tu as récupéré du voyage ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélène Blackney

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Mar 12 Juin - 22:08

Ma tatie chérie était là pour m'accueillir, j'avais le sourire qui s'élargissait. Elle me prit dans ses bras protecteurs et m'embrassa sur la joue. Il y avait du monde, beaucoup de monde, des visages que j'avais déjà vu d'autres non. C'était l'occasion de la voir, de le voir et de rencontrer des personnes tout aussi aimables. Je le vis, j'eus un sourire, j'attendais qu'il vienne me saluer. Je dirigeais mes prunelles vers ma tante.

-Je n'aurais pas manqué ça ma tante et surtout de vous voir, il y a déjà trop longtemps depuis la dernière fois au Mont Saint Michel. Je ne joute pas mais j'aurais plaisir à vous admirer. Comment vous portez vous?


Je ne voulais pas trop l'accaparer bien que je l'aurais bien kidnappé pour moi toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kateline

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Mer 13 Juin - 9:59

Après une route plus ou moins éprouvante l'amenant du Berry jusque sur les terres de Moncel, Kateline et son cortège se présentèrent enfin au campement destiné aux jouteurs.
Elle fit installer tente, équipements et tout le nécessaire pour un tel voyage, et une telle occasion.
Une fois son installation terminée, les couleurs de la Brune flottaient au vent.




Elle abandonna ses gens afin d'aller saluer sa tante et Dame des lieux, qu'elle trouva en bonne compagnie. Elle salua d'un signe de tête poli chaque personne qu'elle croisait.

Le bonjour ma tante!

Elle lui fit une bise affectueuse, puis se tourna vers le cousin et la cousine qu'elle gratifia également d'une bise puis d'un sourire.

Le bonjour à tous, j'espère que vous êtes en forme! Quelle belle journée pour des joutes.

Elle souriait ravie d'être là, depuis les joutes de Valençay Kat n'avait pas eu l'occasion de remettre ça.

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrvis

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 10/06/2012

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Mer 13 Juin - 19:14

Yrvis l'esprit ailleurs tout en se demandant ce qu'il faisait là somme toute, fut sortit de sa rêverie par Alinoë qui passait devant lui.

- Bonjour, Quel plaisir de vous voir ici. Je pensais que vous étiez déjà arrivé. Je vais rejoindre mon campement, m'accompagnez-vous ?

Doux réveil que de la retrouver devant lui alors qu'il se sentait un peu perdu.

- Bonjour à vous, le plaisir est également pour moi, j'arrive dans un lieu complétement inconnu pour moi et je dois avouer que je ne me sens guère à l'aise, alors vous pensez bien que je vais vous suivre avec plaisir.

Il n'eut pas le temps de se mettre en route qu'elle le prit par la main et l'emmena à sa suite jusqu'à une personne qu'elle connaissait bien à la façon dont elle la salua. Arrivé devant la dame qu'Alinoë lui présenta, il la reconnu et lui répondit également d'un salut de la tête, aimant bien les façons de faire simple.

- Comment ne pas se souvenir de ce triste et regrettable incident. Ravit de vous voir dame en un bien meilleur moment que le jour de notre première rencontre.

Le temps avait passé, cicatrisant des blessures et en ouvrant d'autre, mais c'était le lot quotidien de la vie et Yrvis en ce moment, profitait de cette belle journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niconoss
Baron
Baron
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Jeu 14 Juin - 21:49

La Baronne Pandorha pris les devants sur Eudes qui du coup semblait bien passif. Mais il l'avait pris de court. Elle se présenta et il vit dans son regard, quelque chose comme s'ils s'étaient déjà croisé et qu'ils se connaissaient. Il n'en dit rien, car sa mémoire le trahissait après ses différentes blessures et autres moments difficiles. Il était bien désolé de ne pas réussir à reconnaitre tout le monde. Mais il attrapa la main de la baronne et la salua comme on le faisait entre noble, même s'ils trouvaient que cette tradition se perdait largement. Peut être qu'il restait enfermé dans son ancien temps, toujours est il qu'il aimait bien les traditions.

Je suis Enchanté de vous rencontrez Baronne, surtout sur vos terres maintenant. Il me semble normal de vous remerciez, au vu du mal que vous semblez vous être donner pour nous organiser une telle journée.
Au fait, je suis bien grossier mais peut être que vous ne me connaissez pas non plus, je suis Niconoss d'Acoma, Baron de Forbach et chef de Famille des d'Acoma.


Il se calma, regardant autours de lui, saluant de la tête les gens qu'ils connaissaient, puis il la vit. Il ne bougea pas, ne fit pas de grand gestes, mais toujours est il qu'elle était venue, décidément c'était un signe, après une visite chez elle au mont, elle avait accepté de venir le voir une nouvelle fois, en lorraine. Il finit tranquillement et avec respect la conversation qu'il avait avec la baronne.

Ce n'est pas trop difficile d'être la vassale de mon cousin ? Toujours est il que c'est très plaisant de voir de l'activité sur les Terres de Coussey. En espérant que cette journée soit une réussite.

Ben oui, vassale de son cousin, quoi de pire pour quelqu'un de censé ? Il était un peu fou, encore en pleins dans la force de la jeunesse, ce qui le déconcertait bien souvent. Mais c'était quelque de bien et très actif pour son duché. Puis quand elle se dirigea vers les autres personnes qu'elles avaient à accueillir, il s'éloigna. Voyant qu'elle c'était approché d’Hélène, il fit un petit détour pour saluer Jade.

Bonjour Duchesse, j'espère que vous vous portez bien ? Les temps sont dur, mais il faut réussir à se relever.

Il avait fait un grand effort pour se diriger vers elle, elle était celle avec qui son fils partageait tout ou presque, et maintenant l'un des forts liens qui les tenaient unis avait disparu, envolé dans la jeunesse de son age. Il était donc gêné devant cette grande dame dont la peine devait être aussi forte que la sienne.

Hélène finit par se retrouver plus ou moins seule, car c'était toujours difficile dans ce genre d'endroit.


Bonjour, vous avez fait la route ? Je suis ravi, enchanté, enfin tous les mots possible pour expliquer cette situation, de vous accueillir en lorraine. La route fut bonne ?

Il était un petit peu mal à l'aise, ils avaient échangé un baiser une fois, mais depuis sans réel demande à son père, il ne se voyait pas être aussi entreprenant que cette dernière fois qui était d'ailleurs dans un contexte très particulier. Il lui fit donc un baise main, tout en conservant un sourire charmeur. Une des seules choses qui avaient réussit à être conservé et même amélioré avec l'âge.

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jimmy_de_Aragon

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 11/06/2012

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Ven 15 Juin - 21:31

Le lieutenant se tourna en entendant une vois bien connue s'adresser à eux… Il sourit à sa chère cousine et lui fit une tendre et sincère accolade..

— Et bien, je suis heureux de te voir, Kateline ! … Que de monde !… Je suis allé voir l'agencement des combats pour les tours prélimaires, et je crois bien que nous allons jouter ensemble…. Héhé, je crois que par cette chaleur, nous allons bien cuire sous nos armures !

Puis , se serrant à nouveau contre sa bien aimée…

— Quant à toi, mon trésor, je n'ai point vu ton nom sur les pancartes… T'es-tu inscrite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aloara

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 17/06/2012

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Lun 18 Juin - 0:38

[ On ne change pas une Baronnesse comme ça ! ]

Après avoir reçu une invitation pour des joutes de la part de sa berrichonne préférée quelques semaines plus tôt, la Douceur prit route pour l'Empire...
Comme à son habitude, elle était en retard et c'était pas faute d'hurler à Musclor de se dépêcher...
Elle était en retard, et priait fortement Aristote pour que le premier tour ne soit pas celui où l'on demanderait sa présence...

Après quelques marmonements mêlés à quelques injures envers son garde du corps, la Princesse de Montmorency, vit enfin le Domaine par la fenêtre... Une fois le coche arrêté, elle se présenta au garde :


Annoncez à votre Maitresse que la Baronnesse du Royaume est devant ses portes et qu'elle vient pour les joutes.... Vite, vite.... Je suis déjà bien en retard...

Elle le regarda s'éloigner et attendit que la Blondie vienne l'accueillir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandorha
Dame
Dame
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Lun 18 Juin - 9:37

La Belle prit congés de ses invités déjà présents, elle avait fait le tour et avait notée qui était venue et qui n'était pas encore là. Ils étaient tous sur le point de rejoindre leur camp ou bien en train de parler les uns avec les autres. Aussi, elle fut seule lorsqu'on vient la prévenir que la Princesse Aloara était présente. Un sourire illumina son visage, dire qu'elle l'avait connue petite, en effet, la Mère de Aloara était la marraine de son Père, ou bien était-ce l'inverse ? Pandorha n'avait jamais compris cette histoire, quoi qu'il en soit, les deux avaient fait du chemin, séparément, mais maintenant elles étaient des femmes. Selon ses instructions, la nouvelle invitée avait dû être conduit au campement, bien que des appartements pouvaient être mis à disposition, elle ne déciderait pas à la place de la Brune.

Votre Altesse.

La Magnifique aimait bien ce mot, il sonnait bien et surtout, pour Aloara elle prenait plaisir à le dire.

Je suis ravie de te revoir, le voyage fut agréable ? Si tu veux, des appartements sont prêts au château ou bien une grande tente au campement, tu as le choix.

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aloara

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 17/06/2012

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    Lun 18 Juin - 15:57

C'est qu'elle n'aimait pas attendre la Douceur... Encore moins lorsqu'elle était seule devant des grilles en mauvaise compagnie... Musclor lui tapait sérieusement sur le système depuis quelques jours et elle ne savait point pourquoi ? Une légère hausse d'hormone qui rendait la Carpadant de mauvaise humeur ? Sans aucun doute ! Et quoi de mieux que des joutes pour se détendre ?

Un sourire sur ses lèvres lorsqu'elle la vit arriver ! Elle n'avait pas changé la Blondinette et cela malgré le temps qui passait... Arrivée à sa hauteur, elle se retint de lui sauter au cou.


Ma Jolie Baronne !

Ravissante, épanouie comme toujours... C'était un pur bonheur que de la revoir...

Je suis très heureuse de te revoir aussi et le voyage fut... Long et ennuyeux sans Mon Epoux...
Ne t'inquiètes pas, j'ai mon garde qui s'occupera de placer la tente ! Si vraiment elle s'effondre dans la nuit, je viendrais te réveiller !


Un rire et elle posa tout de même ses lèvres sur la joue de la Moncel...

C'est toujours un plaisir de te revoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien un début.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce qu'il faut bien un début.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: . Archives . :: Seigneurie de Moncel-
Sauter vers: