AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
HRP : Le forum fait peau neuve. Le HRP prime ici mais, un bon coup de fouet ne serait pas un luxe inutile ! Si soucis on le dit ! Merci de votre compréhension... <3

Partagez | 
 

 Les joutes, c'est partixx

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alandrisse



Messages : 6
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Les joutes, c'est partixx   Ven 8 Juin - 13:55

Les joutes, une fois de plus Pando avait bien joué. Elle s’était retrouvée entrainée dans cette histoire. Ballotée dans le carrosse de droite à gauche, elle regarda son accompagnatrice du jour. Garance de Cheroy, petite chieuse qui n’avait pas fini de l’être. La Montbazon qui aspirait presque à la paix, se considérant comme une « marié célibataire », soit une épouse qui a un mari fantôme. Se demanda encore comment elle en était arrivée là. Légère grimace en y repensant, la Sainte Boulasse avait été trop présente avec elle ce jour maudit de la rencontre entre Alouette et Garance.

Enfin bref, la Montbazon arriva enfin au castel, le véhicule qui pila, fut la douloureuse démonstration de cela. La jeune femme descendit les marches qui la tenaient éloignées du sol. Si elle avait pu, l’Alouette se serait étirée. Elle s’approcha du garde, au moins là ses jambes ne crieraient plus à la torture.


Mes salutations, je me nomme Alandrisse, je suis inscrite aux joutes. Pourriez-vous m’indiquer le campement, je vous prie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandorha
Dame
Dame


Messages : 43
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Les joutes, c'est partixx   Ven 8 Juin - 14:33

[Un valet plus qu'un garde comme un Edgard dans les aristochats.]

L'homme se tenait prêt à recevoir les invités des joutes, consignes lui avaient été données, il allait les suivre à la lettre. Premier carrosse droit devant, on attendait, on patientait. Une femme, une femme qui pouvait en cacher une autre, le valet reste droit, il s'avance légèrement. Il y avait une Alandrisse sur la liste, une comtesse, après avoir mémorisé les formulations appropriées, il prit la parole.

Votre Grandeur, si vous voulez bien, nous allons vous conduire au campement, la Dame de Moncel y attends déjà les participants et des emplacements vous sont réservés.

Petit sourire, on essaye d'être gentil, on essaye d'être aimable.

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garance



Messages : 3
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Les joutes, c'est partixx   Sam 9 Juin - 9:47

Le paysage défilait lentement sous le regard de la jeune Garance. Non pas qu'elle l'admirait, elle en cherchait plusieurs les vignobles alentours, parait il il y aurai des vins qu'elle ne connait pas en Franche-comté. Du moins c'était cela que la dame sise face à elle lui avait dit.
Les deux opaline de la gamine se reposèrent sur elle. Il s'agit d'un Grand Officier royal selon se qu'elle savait. Une dame aimant le vin c'est tout se qui l’intéressait, bien que leur rencontre pu avoir une tout autre finalité. Les caves royales c'est sacré! Mais que peut on faire ou dire face à une passionnée? Garance avait donc accepter de la suivre, attiré par l’appât du vin.

Le véhicule de la dame s’arrêta. Un castel se dressait face à elles puis une marche et une seconde et la blondinette découvrait cette terre de Moncel, accueillit un valet. Elle ne dit mot, salua aimablement et suivie la dame de Montbazon


Mais nous pourront déguster aussi? Est-ce de grandes caves en ce castel?


Hein des joutes? Comment ça des joutes? On boit pas?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alandrisse



Messages : 6
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: Les joutes, c'est partixx   Sam 9 Juin - 16:22

Phase 1, gérer l’entrée. La brune remercia le garde, qui malgré son sourire forcé, avait l’air moins chieur que la gamine qui la poursuivait. Qu’est-ce qu’il ne fallait pas faire pour soudoyer de nos jours. La Montbazon fit des signes à l’écuyer qui la suivait, sagement adossé au carrosse. Il faut dire que l’Alouette avait tendance à choisir des personnes « rebelles » pour l’accompagner. Celui-là avait la palme d’ailleurs, il n’écoutait que la Montbazon car c’est elle qui le logeait. Mais les autres, noblesse ou non, c’était la même chose. Cela lui réservait souvent de mauvaises surprises d’ailleurs. Haussement d’épaules en y pensant, il fallait bien briser la monotonie qui nous accablait si souvent. Il était temps de prendre la direction du campement, visiblement, elles étaient déjà en retard…

Garance, en avant, le vin nous attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maistrechon



Messages : 1
Date d'inscription : 10/06/2012

MessageSujet: Re: Les joutes, c'est partixx   Lun 11 Juin - 10:00

Le contrôle technique avait été opéré : Chon avait récupéré ses bottes chez le cordonnier, puis était parti à Coussey.

Un oiseau l'avait informé que les fameuses joutes de Lorraine se tenaient ici, aussi s'était il déplacé depuis Vesoul. Pour s'y rendre, rien de plus simple, il était monté sur le plateau de Langres, avait choisi la bonne source, et avait dévalé le cours de la Meuse, jusqu'à trouver Coussey. Il y avait plus simple, certes, mais aussi moins joli.
De Coucey, trouver le domaine de Moncel avait été assez simple : Chon comprenait maintes formes de patois et savait se faire comprendre aussi.

Toutefois, avant de se rendre audit domaine, il avait passé une nuit dans une auberge, où il en avait profité pour sécher et rafraichir ses vêtements et décrotter ses bottes. Le lendemain matin, il avait contrôlé que sa besace contenait son fourbi habituel et avait parcouru les derniers pas qui le séparaient de Moncel.

A l'entrée de la propriété, un valet se tenait, et accueillait les participants. Chon n'avait pas été invité par les maîtres de céans, mais il avait quand même été invité par une participante, aussi n'avait-il aucune forme de doute en demandant à pénétrer.

Ah, si, un doute. Comment s'adresse-t-on à ce genre d'individus lorsque, comme lui, on appartient à un rang inférieur, mais qu'on est entouré d"une foule de beau monde en carrosse ? Il l'ignorait ; tant pis, sa gouaille ferait le reste. Du haut de sa carrure de géant vert aux boucles d'or, le Vésulien se présenta au valet lorsque celui-ci eût fini avec les invités précédents.


" Bien le bonjour, Maître. Je m'appelle Maistrechon, je suis de Vesoul, et je suis le conseiller spécial ès-stratégies périphériques de la Comtesse Héloise-Marie de Sparte pour ces joutes. Pouvez-vous s'il-vous-plait m'indiquer où se trouvent ses appartements afin que je puisse la rejoindre ? "


Un galimatias un peu pompeux, venant de lui qui s'était radiné à pinces, mais il lui lui semblait que c'était ce qu'il fallait faire pour éviter des questions, certes justifiées, mais risquant de faire perdre à chacun un temps qu'il occuperait bien plus utilement à boire un coup, ou à répondre à d'autres questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les joutes, c'est partixx   Aujourd'hui à 1:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Les joutes, c'est partixx
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: . Archives . :: Seigneurie de Moncel-
Sauter vers: