AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
HRP : Le forum fait peau neuve. Le HRP prime ici mais, un bon coup de fouet ne serait pas un luxe inutile ! Si soucis on le dit ! Merci de votre compréhension... <3

Partagez | 
 

 " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
willof



Messages : 17
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Lun 24 Oct - 16:43

Il aimait chevaucher ,foutre dieu ,il n'était que heureux que quant le vent lui sifflait aux esgourdes ou quant une lame rasait sa tête .
Du moins c'est ce qu'il pensait et n'envisageait pas la vie sous une autre forme .
Ne jamais dire fontaine je ne boirais point de ton eau ...


Il chevauchait ,aimait toujours cela ,mais les raisons en étaient tout différentes ,il y avait même urgence ,la courante des envies lui tortillait le ventre ,le désir de confier son désir immense et le chemin bien loin entre la Franche -Comté et la Lorraine .
Le soir était son heure favorite ,l'heure ou entre chien et loup l'instinct était le plus utile .
C'est donc en début de nuitée qu'il se présenta aux grilles du domaine des Acoma .

holà de la garde !
Du monde pour un visiteur ?
Je suis Willof de la fiole ébréchée et j'aimerais entrer ,les nuits de sont pas chaudes ici lieu et mon chemin fut long ...


Il clama sa monture en attendant que l'on vienne à lui .
Sinon foutre de dieu ,dormir à la belle étoile ne serait jamais un problème pour lui .
Avant tout juste à savoir ou était situé les vents dominant du pays ,l'abri serait après qu'une simple formalité .
Il retira un gant ,mouilla son index et le leva bien haut .


Petit ,petit ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisandru Michiel



Messages : 106
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Lun 24 Oct - 21:10

Rentré sous peu de mission, quelques jours avant son allégeance. Lisandru dormait peut être pour les dernières fois dans ce lit ci. Son litt.. la tête coincée dans son oreiller, le sommeil le gagnait, les paupières lourdes quand un bruit tonitruant parvint à ses oreilles, il venait de dehors.
la chambre du sire, était au premier étage et donnait en vue sur la cours, là où arrivait généralement les invités. Des bruits d'un cheval. La curiosité était plus forte que le sommeil et il vint à la fenêtre. à la lueur des torche allumé en bas, il reconnu Willof


Non de dieu Will ! A des heures pareil. Vous attendez que vos membres gèles, poussé la porte voyons !

A l'avait il entendu ou pas? Lisandru avait clamé çà d'un ton jovial et amical, il riait puis le vit pointé du doigts. Que faisait il donc, Lisandru était appuyé sur le rebord de sa fenêtre grande ouverte.

Vous attendez quoi là ! Que la mirabelle vous tombe dessus ? Je peut arrosé si cela vous plait-il. J'arrive !

Il hurlait assez fort pour qu'on l'entende. En moins de deux, un garde se pointa devant Willof sans rien dire, tendant la main pour le cheval. Herbert dormait surement encore, encore comme toujours. le vieil homme n'était plsu capable de faire ses nuits de gade comme entant. Lisandru prit un peignoir, enfila vite des chaussons pour descendre. Quelques minutes après alors que le garde s'occupait de Willof, il arriva devant le Sénéchal

Vous auriez pu prévenir de votre arrivée, l'acceuil aurait été meilleur et pas dans des accoutrements pareil

Dit il en riant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flaminia



Messages : 87
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Lun 24 Oct - 21:26

Flaminia dormait paisiblement. Mais le bonheur fût de bien courte durée; et oui...il y en a qui n'ont pas honte de gacher la nuit des jeunes filles.
Sa chambre étant mitoyenne à celle de son frère, impossible de dormir quand le voisin fait la bringue. Faudrait qu'un jour elle demande à son Père de changer de chambre...surtout une fois qu'il sera marié le frérot.


Non mais tu va te taire oui!!! Laisse moi dormir triple idiot!! hurle t-elle en tapant du poing contre le mur.

Un bruit de porte qui grince, surement celle de son frère. Où va-t-il à cette heure tardive? Serait ce lui qui pique du gigot depuis deux jours dans la cuisine? Aha aurait-elle résolu le grand mystère qui prône au domaine depuis peu? C'est la cusinière qui va être contente!!

Elle retourne donc s'allonger mais au bout de quelques minutes le sommeil ne veut plus la gagner. Le marchand de sable est passé et l'a oublié...
Flam décide d'aller regarder les étoiles à sa fenêtres c'est une douce vision bien reposante que d'admirer la lune quand le ciel est dégagé.
A peine la fenêtre est-elle ouverte qu'elle distingue en bas, à la porte, des ombres, dont un cavalier. Qui peut encore venir à cette heure ci? C'est donc impossible de dormir dans cette maison?


C'est décidé demain soir je dors avec les chevaux. Eux au moins ils n'ont pas un frère qui crie la nuit et des visites nocturnes.

Elle se penche une dernière fois à la fenêtre pour essayer de distinguer les visages. Mais il fait trop noir. Et puis en chemise de nuit il fait très froid à rester pencher à une fenêtre en pleine nuit, avec l'hiver qui arrive.
Elle referme la fenêtre, retire le rideau et court se remettre sous les draps pour réchauffer ses petits doigts de pieds gelés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niconoss
Baron
Baron


Messages : 169
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Mar 25 Oct - 21:26

La nuit tombé depuis bien longtemps en ce début d'hiver, et oui soyons sérieux cinq minutes, l'automne n'existe pas en Lorraine. Le beau temps est directement assailli par des vents glaciales ramenant par la même occasion de mauvais nuages qui encombre le ciel. Tout ceci crée un climat que seul un bon habitué peu apprécié, bon il faut évidemment mettre en jeu plusieurs verres de mirabelle et on ne sait combien morceaux de viandes séchés.
Toujours est il que le vent soufflait fort ce soir la, la fenêtre de son bureau ne faisait que tremblait, et cela allait de paire avec la faible intensité de la lumière scintillante. En effet le baron avait pris l'habitude de s'éclairer à l'aide de son feu de cheminé. Assis convenablement à son bureau étudiant quelques lourds dossiers qu'il avait en charge, militaire, judiciaire, tout se mélangeait sur son bureau et certains dossiers apparaissaient bien plus secret que ce que l'on pouvait trouver au castel ou autre. Il c'était créer de bonne bases de données et savait s'en servir. Mais la n'était pas la question. Fatigué par de récentes attaques aussi brutale qu'inattendue de maladie jusqu'alors inconnue à ses yeux, la vieillesse semblait gagné du terrain au fil des jours, pourtant il n'était pas encore un de ces vieillards qui ne se déplaçaient qu'avec la présence d'une canne. Non non il était toujours un militaire vigoureux et sur entrainé, sachant se battre avec agilité et précision. Enfin pour ne pas prendre de risque, il portait sur ses vêtements une couverture en laine posé sur ses épaules.

Avec pour seul compagnie son verre de mirabelle et le souffle du vent se brisant contre la fenêtre, cela faisait une sorte de mélodie qui petit à petit l'entrainer vers son sommeil. Une nouvelle nuit qu'il passerait sur son bureau, une chose assez courante quand il n'était pas en taverne ou à Nancy. Puis tout d'un coup un sursaut, des bruits inhabituels en cette heure tardive se faisaient entendre, tout d'abord des chevaux, enfin un cheval en écoutant mieux, des portes qui claquent, des éclats de voix répétés et ne venant pas de la même personne, mais quel était donc cette effervescence. Son instinct militaire lui fit immédiatement penser à une attaque de paysans ou de brigands, puis en y repensant, il y aurait certainement eu plus de bruits que cela. Son stupide réflexe de dégainer son épée était donc inutile, il en avait même fait tomber son verre de mirabelle, ce qui dans le fond était un sacré sacrilège, si certains l'apprenaient il aurait surement des comptes à rendre.

Il sortit donc brusquement de son bureau, l'air furieux avait pris place en remplacement du petit sourire qui c'était formé en s'endormant. Et oui maintenant on ne rigolait plus, un verre de mirabelle avait était perdu, il fallait résoudre au plus vite ce soucis.
Il descendit donc les marches quatre à quatre,bon d'accord ne mentons pas, deux à deux, ben oui dans le noir on ne voit pas grand chose, ce qui ne manqua ce fut d'ailleurs les plusieurs prémices de chutes. Imaginez un baron réveillé au milieu de la nuit, perdant un verre de mirabelle de sa propre fabrication et qui descendait à toute vitesse des escaliers alors qu'il dormait un peu. Et oui la scène est un peu cocasse et peu réaliste mais il était bien la. Finissant sa descente fantastique, il finit par voir des ombres et de l'agitation, ce qui le fit perdre définitivement son sang froid, dans un mouvement brusque, la couverture qui avait miraculeusement tenu sur ses épaules jusque la, s’effondra sur le sol, mais le bruit de sa chute fut bien couvert par la voix rauque et mal réglé du militaire.


Fichtre, mais quel est ce foutoir dans mon château !!! Qui êtes vous et que voulez vous ?

En remarquant qu'il y avait deux ombres, il sortit l'épée de son fourreau la brandissant devant ces agresseurs, savaient ils qui il était ? En tout cas il n'avait pas peur et il était énervé.

Alors que dites vous ???

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
willof



Messages : 17
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Mar 25 Oct - 22:02

Foutre dieu ,il ne dormirait point à la belle étoile ,mais ne pensait point non plus qu'il avait mis le château légèrement à l'envers .
Remarquer c'est pas une heure pour rendre visite au gens ,il faut être fou ou bien pressant .
C'est le jeune d'Acoma qui le premier était arrivé .


Respectueuses salutations en cette nuitée sieur d'Acoma .
Je te remercie de ton accueil ...comment? le messager n'est pas arrivé ?


Il gratta son menton et sourit


Alors je crois que c'est lui que j'ai croisé sur la route ,pleurnichant que c'était pas une vie de faire voyager les gens dans un pays si froid .
Mon ami pardonne moi de venir aussi tardivement et pardonne au messager aussi ,sil il arrive revoit le cela lui fera les bottes de ne point filer comme le vent .

L'affaire qui me pousse ici lieu est d'une grande importance ,j'espère que ton père est ici ....
Cela me fait plaisir d'être ici ...

Il allait surenchérir quant une forte voix se fut entendre ...
Le baron au vu du ton cela allait être un vrai plaisir de commencer la discussion .
Le cœur a des raison que la raison ignore ,mais que dire quant c'est la déraison qui est de mise ?
Rien ,sauf faire et montrer un profil bas .

Il s'inclina

Mon seigneur pardonner moi de venir de la sorte troubler la quiétude de votre demeure ...
Willof le la Fiole ébréchée pour vous servir ,mon seigneur ...
Je demande asile pour la nuit ... et aussi une entrevue avec votre personne .
A l'heure qui vous conviendra ,je suis à votre service .


Il attendit la réponse ,ne bougeant plus un poil ,tête basse ,main sur le cœur en signe de respect ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisandru Michiel



Messages : 106
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Mer 26 Oct - 10:46

Lisandru, serrant son peignoir contre lui, regardait Willof, visiblement étonné

Je l'attend toujours vu ma surprise

Il hocha la tête, visiblement, le message c'était perdu par cette nuit froide. Will et Lisandru n'était pas des hommes de la même trempe c'était sur. Ces deux là auraient retrouvé leur chemin en plein marin sous le gel et la neige sans crier au secours

Bah t'en fait pas tant que le bougre n’est point mort. Je me doute de ta venue, quand à ton autre raison, elle dort probablement. la première aussi d'a...

Fichtre, mais quel est ce foutoir dans mon château !!! Qui êtes vous et que voulez vous ?

Lisandru sursauta en reculant d'un pas. Le ton paternel était tellement reconnaissable encore plus quand celui ci prenait sa voie de vieux militaire en gueulant. Typique...
l'homme était là devant eux, couverture à terre. haussant un sourcil un peu bouche bé, il ne dit rien avant que le baron ne sorte son épée. levant les mains


Ola père, calme, ce n'est que moi et un ami...
Willof à eu des soucis de messager


Reprit il après que celui-ci se soi présenté

Si les chambres sont occupé, vous pouvez disposé de la mienne. Mais sur ce, je pense que vous avez d'autres choses à vous entretenir. Je me retire donc.

Bonne soirée messieurs, père,... au plaisir Will


*Et moi je vais redormir* En passant, il prit la couverture tombé du baron pour la remettre sur ses épaules. S'inclina puis remonta dans les escaliers tortueux du château. Il poussa ensuite une porte. C'était une chambre bien décorée et visiblement féminine

Ton homme vient de se pointer en plein milieu de la nuit et père à faillit nous embrocher. Bonne nuit ma soeur

Lisandru ferma la porte de la chambre de sa soeur avant de se mettre à rire de la situation. Il la rouvrit directement et lui dit d'une voie à la fois calme et tendre

Non je ne rigole pas, vous feriez mieux de vous faire belle pour ne pas si on vous appelle vous présenter ainsi. Je n'en sait trop rien, mais voyez mon état.

Dit il souriant en chemise de nuit, peignoir, pas des plus présentable. Il referma la porte de la chambre de sa soeur après sa réponse et d'un sourire, retourna gagner son lit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flaminia



Messages : 87
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Jeu 27 Oct - 11:26

Enfin elle pouvait se rendormir. Les voix s'étaient tû.
Alors qu'elle se rendormait paisiblement, sa porte s'ouvrir d'un coup. Sursautant dans son lit, elle s'emprasse de rabattre le drap sur elle, dissimulant la poitrine qui s'apperevait malgré la chemise de nuit.

Ton homme vient de se pointer en plein milieu de la nuit et père à faillit nous embrocher

De un mon frère, ce n'est pas "mon" homme, du moins pas encore; et de toute manière Willof est libre, il n'appartient à personne, nous sommes tous libre même marié. Et de deux, cela m'étonnerais fort de Père qu'il embroche un ami de la famille, dit elle mi sérieuse mi rieuse mais en fronçznt les sourcils. C'est fou ce que c'est incompréhensible ce qu'elle dit quand elle est endormie....elle ne se comprend même pas elle même.

Il ressort, tandis qu'elle se recouche en riant.

Non je ne rigole pas, vous feriez mieux de vous faire belle pour ne pas si on vous appelle vous présenter ainsi
Laissez moi dormir ou je vais encore être en retard, s'écrie t-elle en riant tout en lui balançant un coussin à la figure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niconoss
Baron
Baron


Messages : 169
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Jeu 27 Oct - 22:43

Ridicule ? Mais non ne disons pas n'importe quoi, il était chez lui, il avait encore tous les droits, hurler, se balader nu, même si il éviter de le faire, danser dans de faibles tenues, voir s'habiller en femme. De mémoire il est difficile à dire si tout avait déjà était tester mais de toute manière il ne voyait en ce moment très peu de monde apte à le juger d'une conduite irresponsable. Bon il fallait quand même montrer l'exemple et semblait toujours exemplaire, notamment devant ces enfants. Mais c'était difficile à faire.

Revenons maintenant à la situation actuelle, arrêtons les pensées intellectuelles ne nous menant à rien ou presque. La situation était simple, il venait de pousser sa gueulante, les deux ombres avaient eu un réflexe étonnant, elles avaient presque reculé et pris la parole tour à tour. Dommage, elles n'avaient pas pris la fuite, et il devrait s'expliquer ou du moins parler avec eux. Le but initial de la grosse voix c'était quand même de faire peur. Mais soit, il écouta ce que les deux avaient à dire, regarda l'ombre qui avait pris la forme de son fils, s’éloigner tout en ramassant sa couverture à lui qui avait tenu le choc de la descente à tout allure.


Bon alors qu'est ce que j'ai fait pour avoir le droit à cette visite.

Il parlait maintenant à la deuxième ombre, Willof, rho zut, il était désagréable avec son sénéchal, il fallait tout de suite arrêter les conneries. Il retrouva alors sa voix classique et amical. Surtout qu'il avait en face de lui un homme compétant et très charmant. Par contre il se demandait bien ce que pouvait lui vouloir le sénéchal en cette heure tardive.

Pardonnez mon accueil Sénéchal, mais il est bien tard, et le sommeil était en train de m'attraper, je n'est plus l'habitude d'être déranger comme avant.
Mais je vous en pris, venez dans le salon, nous boirons un verre, j'en ai perdu un dans cette folle course.


Histoire trop longue à lui raconté mais il avait la une pensée pour son verre perdu bien trop jeune et qui maintenant devait giser sur le tapis de son bureau. Il mena l'homme face à lui dans le salon et demanda au valet de service, et oui même la nuit y'en a qui bossent, d'apporter un petit digestif.

Et bien cher ami, vous dormez ici, cela est chose sur, mais qu'aviez vous à nous annoncez pour nous faire une visite si tardive ? Est ce grave ? Urgent ?

Il était maintenant prêt à prendre les armes et à partir en mission au plus vite.

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
willof



Messages : 17
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Ven 28 Oct - 16:44

Il écouta avec attention le baron ,ayant au préalable salué comme il se devait le jeune sieur d'Acoma qui retournait se coucher .
Foutre de dieu en voila une bonne idée !
Depuis combien de temps n'avait il pas mis ses mirettes en retraite ?
Aux raffuts que fessait la fouine une grande éternité .

Baron il est tard et je ne puis bien même si mon cœur le demande changer cet état de fait , veuillez recevoir pour cela mes excuses ...
Je vous aies tiré de vos songes ...je souhaite qu'ils ne furent point d'une grande douceur ,car vous allez à défaut de embrocher me maudire à jamais .
Ce n'est point le sénéchal qui frappe à votre porte mais bien le gentilhomme ...


Il repris sa respiration ,car ce qu'il allait annonçait secourait certainement l'homme d'arme qui était en face de lui .

L'ordre est bien le sixième enfant de mes préoccupations ... et qu'il aille pour une fois voir si les enfers sont aussi chaud que l'on l'imagine .
Charge que je ne vais plus avoir ..... alors de grâce mon seigneur et avec votre accord nous en reparlerons quant le jour sera haut et le soleil chauffant .
Puissiez vous trouver en moi une gratitude sans nom ...c'est avec plaisir que j'accepte de dormir ici lieu .


Il le regarda dans les yeux et lâcha d'un coup le but réel de sa visite .

Je suis ici devant vous ... en cet heure tardive ... pour vous parler de votre fille ma demoiselle Flaminia d'Acoma ...

Et bien mon beau ,tu vois qu'il est facile de lâcher ses mots quant on le veut .
Pas la peine de nous avoir fait faire vider autant de sablier sans fermer les mirettes .
Silence la fouine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niconoss
Baron
Baron


Messages : 169
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Ven 28 Oct - 23:06

Écoutant et décidant de ne pas le stopper, il pris simplement le temps de se remplir un bon verre de mirabelle qu'il n'aurait certainement pas le courage de boire au vu de l'heure tardive. Il avait montrer les alcools à Willof, mais celui ci n'avait pas réagit ... Étonnant tout de même que l'on ne réagisse pas à la proposition d'un bon verre de mirabelle. Enfin passons, il avait accepté de dormir la, c'était plus raisonnable pour tout le monde. Et oui un baron lorrain inquiet sa la fou mal. Puis il expliqua plusieurs choses qui ne restèrent même pas dans son esprit puisqu’au final le nom de sa fille avait été prononcé. Mais que venait faire Flamme la dedans, il n'avait quand même pas fait tout ce chemin pour sa ... Elle avait fait une connerie quelque chose de répréhensible ? Mais non impossible il ne venait pas pour l'ordre. Ou alors c'était quelque chose qu'il n'avait pas imaginer a part en l'ayant sorti sous forme de boutade à Idril. Impossible trop rocambolesque. Inquiet quand même il finit par répondre.

Ma fille ? Que vient elle faire la dedans ?

Il attrapa un valet, lui demanda d'aller réveiller sa fille ou du moins qu'elle se bouge et qu'elle soit prêt à descendre si il le demander. Ben oui il fallait se tenir prêt à réagir, au pire il s'excuserait, elle comprendrait. Et puis si elle n'était pas debout après tout ce raffut, c'est qu'il y avait un problème autre.
Il but une gorgée et attendit impatiemment la suite.

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
willof



Messages : 17
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Sam 29 Oct - 15:00

Voila la question avait été lâchée ,bien qu'il l'attendait ces doigts de pieds se recroquevillaient à l'intérieure de ses bottes .
Oui Dante il avait besoin de ce que le baron avait mis à sa disposition ,d'un verre !
On lui avait venté la qualité exceptionnel de son alcool de mirabelle, à en damner un curé .
Il regarda son hôte et le verre servit ,puis encore une fois son hôte et le verre .
Il savait pertinemment qu'il en avait besoin mais au vu de la grandiose annonce qu'il devait lui faire ,il estimait que le verre devait être en rapport avec celle ci .
Surtout pour lui .
Sa voix fut plus clame qu'il ne l'aurait imaginé ,douce aussi .
Voulait il par cette intonation rassurer le baron ?
Il ne le savait point .


Mon seigneur ne croyait point que je vous fasse une quelconque offense en n’ayant point encore dégusté les boissons que je vois devant moi .
On m'a venté la qualité de vos alcools surtout celle faite avec les mirabelles ...
On dit quelles sont finesse et force brute, mélange subtile ou les arômes trouvent facilement leur place .


Une pause et enfin une gorgée .
On ne lui avait pas menti ,cela sentait aussi bon que le printemps renaissant ,point d'attaque en bouche ,juste le parfum sucré du fruit .
C'est après que cela ce gâtait un peut ,car foutre dieu ,il y avait de la puissance dans cela .
Il avait chaud ,mais il ferait face quoi qu'il advienne .


Il repris la parole
Sa voix avait légèrement changée
Aise que cela castre en même temps ?
Aucune idée ,mais il fallait s'accroché quant cela descendait .


Au vue de la révélation que je dois vous faire...

il mis le geste à la parole ,montrant une taille fort raisonnable en cet heure tardive en levant une main à trois hauteur du verre qu'il finissait .

Et sans vous manqué de respect ... ...que vous devriez donner l'ordre que l'on nous apporte des verres en rapport avec celle ci ....
Disons immensément grand ... ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niconoss
Baron
Baron


Messages : 169
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Mar 1 Nov - 0:14

Et alors que le baron attendait impatiemment la révélation que l'on avait à lui faire, il avait eu la mauvaise idée de parler de la Mirabelle. En homme cultivé même s'il ne l'avait encore jamais gouter, Willof commença à en discuter avec lui. Et bien on était mal barré à ce rythme, demain matin, on en serait à la procédure pour écraser les mirabelles afin d'en faire l'alcool. Même si il connaissait le processus du début à la fin, il ne souhaitait pas réellement en parler maintenant. Il avait surtout proposer un verre par pur politesse. Il était tard et on lui avait parlé de révélations, c'était la seule chose qui le tenait encore en haleine, sinon il dormirait déjà sur son fauteuil. D’ailleurs les paupières lourdes rendait chaque seconde plus difficile que la prétendante, chaque clignement des yeux devenait une mission pour les rouvrir en entier. Le manque de lumière n'aidait en rien à rester éveillé. Il fut donc obligé de se resservir un deuxième verre.

Et bien je vois que vous connaissez vos classiques, mais goutez donc et déliez vous la langue. Ce n'est que comme sa que l'on apprends à connaitre une boisson d'une telle puissance.

Bon allez, il s’arrêtait la, l'homme en face de lui bu enfin sa gorgée , il sembla apprécié, même s'il devenait un peu rouge. Fallait maintenant espérer qu'il ne s'étouffe pas et qu'il puisse aller jusqu'au bout de son propos. Il recommença à parler, et tout en l'écoutant, il entendit une voix plus sérieuse, comme si la Mirabelle avait changé toute sa façon de voir les choses. Certes la boisson provoqué des choses inhabituel parfois, mais pas un verre de mirabelle, et encore il n'avait pris qu'une gorgée. Rigolant en son fort intérieur de se changement brutal, il n'en restait pas moins concentrer sur ce qu'il se disait. La révélation arrivait, elle se rapprochait, et puis finalement non, il était en train de mettre du suspens comme les animateurs de gargote qui essaye de faire croire qu'il se passe des choses exceptionnels. Toujours pris par la fatigue, il demanda un peu agacé.

Pouvez vous aller droit au but ? Et me dire ce qu'il se passe ?

Décidément il ne comprenait rien ce soir, Willof n'était pas du genre à y aller par quatre chemins habituellement, il était quelqu'un de très direct à la coutume. Il devait vraiment se passer quelque chose de grave. Sa fille de plus n'arrivait toujours pas, il préparait maintenant son discours pour lui gueuler dessus si besoin. Et la paranoïa arrivait ... Il se passe quelque chose de grave c'est maintenant sur ... Il se réinstalla dans son siège et attendait la révélation.

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flaminia



Messages : 87
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Mar 1 Nov - 18:25

On frappe à sa porte, serait ce encore Lisandru qui se prépare pour une bataille de cousins? La porte s'ouvre...le coussins valse dans le figure de... d'un domestique!

Pardon Mademoiselle d'Acoma, mais votre père vous fait quérir,[/color] dit il un peu surpris
[b]Mon Père veut me voir? A cette heure ci? Non mais il se rend bien compte de l'heure qu'il est

Et il veut que vous soyez habillée?
A la bonne heure. Il a perdu la notion du temps ou quoi? Bon soit, dit lui que j'arrive
Bien Mademoiselle
Le serviteur tourne les talons et commence à partir
Héééé rends moi mon cousin bougre d'âne!
Oh...pardon Mademoiselle
Le pauvre bonhomme approche à tatons, lui tend le coussin et se dépèche de ressortir de la chambre, prenant bien soin de fermer derrière lui.

La jeune fille saute de son lit et s'empresse de troquer sa chemise de nuit par une robe de satin. Entre deux coups de brosses pour dompter sa chevelure d'habitude si rebelle, elle s'assure par la fenêtre que la lune n'a pas laissé sa place au soleil.
Que lui veut son Père en pleine nuit? Il faudrait songer à faire appel à un médecin si vraiment il a perdu la notion du temps, et surement de la mémoire. Le pauvre homme tant aimé se serait transformé en une loque? Non! Pas son père, pas un d'Acoma!

Ah...mais cela a peut être un rapport avec les cavaliers qu'elle a vu aux portes. Quelqu'un est mort? Esperons que ce soit la vieille tante Gertrude**. Elle ne manquera à personne elle et ses poils au menton, qui passe son temps à tirer sur ses joues comme pour voir si ce sont des vraies ou un masque.
La tante Gertrude....une erreur de la nature: le prototype même de la vieille tante detestée: presque plus de cheveux l'obligeant à mettre une perruque, trois dents qui se courent après et une haleine à tuer les mouches. Heureusement qu'elle n'est pas née d'Acoma, elle aurait salit le nom, ce n'est qu'une pièce rapportée, qu'elle idée a eu l'oncle Philibert** de l'engrosser avant le mariage et d'officialiser la naissance par le mariage. Encore un étourdit...

Elle prends une mine triste et mouchoir pour faire semblant de pleurer à l'annonce de la mort; même si ce ne serait que foutaise vu que personne ne l'aimait.



[Quelques minutes plus tard devant la porte de l'entrevue]

La jeune fille se fait annoncer par le même serviteur qui s'est pris un coussin tantôt dans la figure;elle se retient de rire en voyant son visage peureux de se reprendre un obejet en pleine figure.
Bon tu vas à annoncer à mon Père que je suis devant la porte, ou je sors les cartes et on se fait une bataille jusqu'à ce que je gagne tout ton salaire?, dit elle en s'asseyant sur une chaise du couloir





(** ces personnages n'ont pas existés, heureusement pour la famille...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
willof



Messages : 17
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Mar 1 Nov - 20:15

L’alcool aidant il avait retrouvé une certaine assurance .
La technique de cuisson du baron à l'étouffée réclame une certaine pratique ;il faut attendrir la chair ,mais pas trop sinon elle se durcie ,se replis sur elle même et à moins d'être un roy point de pitié dans la réaction ;cela se referme ,sent le soufre ,ne parle plus ,montre les dents et vous lâche les chiens, le plat est tout simplement à jeter et vous il ne vous reste plus qu'à courir sans vous retourner .
Enfin il allait charger !
Une seule et unique charge ,pas de retour possible ,pas de second assaut et il ne retenait surement pas l’option d'un long siège ,il n'en aurait pas le courage ...

Cette fois il y allait ,que dieu est pitié des braves .

Baron de Forbach ,je suis ici lieu ,à cette heure ma fois fort tardive ,pour vous demande ... ... et aussi avoir ... votre accord ... bénédiction ...encouragement ...
dans l'intention ,le désir ,l'envie ,le besoin ...


Le reste de sa phrase sortit comme un diable des enfers

De courtiser et aussi ... ... d'épouser au printemps votre fille ,Flaminia d'Acoma ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
willof



Messages : 17
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Lun 7 Nov - 21:36

Le temps doucement égrainait ses heures ,ses minutes et enfin ses secondes ,un calme d'outre tombe était devenu le maitre des lieux ,même les oiseaux nocturnes avaient arrêtés leurs bruits étranges et que dire du château ?
Il ne respirait plus lui non plus ,comme suspendue à la réponse du maître .
Lui ?
Même la fouine gardait son museau caché au plus profond de ses entrailles .
En avait il dit trop ou au contraire pas assez ,mais que dire d'autre ou de plus ?
Rien ,car avant de commencer quoique ce soit ,il voulait avoir l'accord et rien de toute façon était arrivé entre les deux jeunes gents qui puisse remettre l'honneur de la jeune demoiselle d'Acoma en cause .
Rien que des mots et une promesse qu'il s'était faite : ce sera elle et nul autre ...
Il attendait la réponse quelle soit un oui ou une négation ,il avait tout son temps ;tout son temps jusqu'au printemps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niconoss
Baron
Baron


Messages : 169
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Lun 7 Nov - 22:58

Toujours son verre en main, il regardait fixement l'homme face à lui, il voulait juste que tout cela s’abrège et qu'il puisse passer à autre chose. Des êtes pensées l'envahirent, il s'agissait d'un lit, bien moelleux et confortable. Quelques peaux de bêtes par dessus pour éviter le froid, enfin tout ce qu'il fallait pour se sentir parfaitement bien. Et puis non il était la debout, non pas que la visite du sénéchal ne le dérange, mais l'heure était assez tardive. Et il avait quelques dossiers à traiter le lendemain. Enfin il déconnecta une minute, et refit surface quand il entendit la phrase fatidique qu'il attendait depuis quelques minutes. "Épouser sa fille".

Ces quelques mots étaient bien ce qu'il avait entendu, il n'y avait pas repensé depuis cette discutions involontaire dirons nous avec sa jeune amie Idril. Il avait sorti cela par hasard, car il avait trouvé que les deux iraient bien ensemble, mais jamais il n'aurait pu pensé cela. Lui qui hésitait toujours avant de parler et qui réfléchissait bien à chaque mot, avait finalement eu l'une de ces plus grandes inspirations par hasard.

Un sourire s'afficha au coin de sa bouche, mais il resta la planté quand même, car il faut dire que c'était un choc soudain et pas tellement préparer, encore il n'avait aucun problème pour son fil, qui pouvait se défendre seul et gérer au mieux ces affaires, mais la il s'agissait de sa fille, qu'il voyait toujours comme une petite fille ou une jeune femme. Mais pas prête au mariage, même si l'homme en face de lui prendrait certainement soin d'elle.

Bon il fallait qu'il dise quelque chose maintenant, il se retourna, s'avança vers le mur ou se trouvait une commode, en sorti une gravure et une dague. Puis se retourna vers son hôte.


Savez vous ce que c'est ?

Impossible qu'il ne le sache c'était une arme de famille qui était resté la depuis maintenant plusieurs génération. Destiné à créer l'unité et la camaraderie au sein de la famille.

C'est une arme de famille, qui aurait pu être destiné à mon fils. Cette arme représente beaucoup pour nous. Je veux savoir si vous pouvez en être digne.
Digne de protéger ma fille par les armes si nécessaire, de la chérir et de l'aimer peut être. Notre monde change et évolue.


Il regarda le portrait de sa première et unique femme jusque la, une grande femme dont les enfants grandissaient maintenant sérieusement. Cette femme l'avait rendu meilleur et elle ne l'oublierait pas. Il se demanda alors, qu'aurais tu fait toi ? Si seulement tu été encore la.

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
willof



Messages : 17
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Mar 8 Nov - 22:11

On peut vaincre une montagne ,braver un océan ,conquérir bien des terres ,être héroïque au combat ,charmant devant les femmes ,courtois à une cours ,franc envers ses amis ,fidèle en ses valeurs et sans pitié pour ennemis ,mais que peut ton répondre à une telle citadelle ?
Devant lui il y avait une tour ,un roc ,une muraille des plus protectrice ,c'est à un père qu'il devait maintenant s'adresser et aucun homme n'est paré à cela .

Il s'approcha et regarda la dague que tenait le baron ,puis il retira un de ses gants et le déposa sur le coin de la table .
Sa main maintenant nue alla se poser sur l'épaule du baron .
Avait il perdu la tête ?
Aise la un manque total de respect ,un risque inconsidéré ?
Non rien de cela ,juste le geste d'un homme qui ne possède que sa magnanimité, bonté, sensibilité, amour, tendresse. pour toute et unique arme .
Sa voix fut clame ,teintée de fatigue mais aussi empreinte d'une infinie tendresse .

Mon ami seul votre cœur connait cette réponse et je n'aies hélas rien qui puisse vous aidé à trouver le chemin .
Je ne serais non plus un bon conseiller car je me ferais aussi bien juge et avocat de mon propre jugement .
Vous dire que je la chérirais plus que ma propre vie ,cela je le peux
Vous dire que je l'aimerais au delà du changement que subira le monde ,cela aussi je le peux ...
Mais vous dire que j'en suis digne cela je ne le peux ...


Il s'inclina en mettant une main sur son cœur.

Il se fait bien tard ,permettez que je puisse me retirer ,je vous souhaite une bonne fin de nuitée mon seigneur ...quelle soit aussi douce que possible ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flaminia



Messages : 87
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Mer 9 Nov - 18:19

Flaminia qui n'a toujours pas été convoquée commence à se demander ce que lui vaut son père, rien de grave espérait-elle....

Voyons voir cela ne peut pas concerner la bouteille qu'elle a piqué dans la réserve de son père....cela date d'il y a 6ans et Lisandru l'avait couvert...mmhh les plates bornes du jardin qui ont été piétinées? Non ce n'était pas sa faute -pour une fois-.
C'est peut être au sujet de la hérauderie? Vu qu'il veut tout remettre à jour, il y a peut être un problème...
Quelle bêtise a t-elle encore fait....faut dire elle en fait tellement souvent. Olala elle va avoir droit à un de ces sermonts!!!
Oh et si c'était?? Non...pas possible, son Père l'aurait convoqué en même temps que son frère...quoique...il serait déjà au courant? Non...vraiment impossible.
Il se passe quoi alors?

Elle s'était mise à faire les cents pas dans le couloir. Pfff commence à faire froid en plus dans les courant d'air. Il doit bien y avoir une couverture dans le coin?
Un coup d'oeil vers la porte du bureau qui ne veut toujours pas s'ouvrir, puis vers l'armoire à linge à l'étage. Elle aura largement le temps d'aller chercher quelque chose.
Hop en deux temps trois mouvements elle grimpe à l'étage, attrape une couverture et redescend dans le couloir pour faire les cents pas, une couverture bien chaude sur les épaules
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niconoss
Baron
Baron


Messages : 169
Date d'inscription : 25/03/2011
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Sam 12 Nov - 11:23

Ouha mais qu'elle inspiration il avait eu en lui sortant la dague, c'était la l'une de ces meilleurs frasques pour voir si l'homme était digne de pouvoir prendre sa fille. Une arme de famille, une vrai qui représentait tout l'honneur et la bravoure des d'Acoma. C'était surement un moyen fort de faire comprendre à l'homme qu'on ne riait pas de cela. Il repensa à sa discutions fortuite avec Idril. Un choix arbitraire mais plausible qui était devenu réalité.

Enfin il allait maintenant embrayé sur la réponse qu'il allait donner, il ne pouvait pas tenir en haleine le sénéchal plus longtemps surtout que son choix était déjà fait, mais alors qu'il allait parler, une main se posa sur son épaule il savait à qui elle appartenait puisqu'il n'était que deux dans la pièce et il parla sincèrement, il était content qu'il réagisse comme cela puisque c'est cela qu'il avait espérer.

Puis quand il alla annoncé son départ, il l'interpella, lui demanda de rester la encore quelques minutes. Il regarda quelque temps l'arme qu'il tenait en main puis Willof sans dire un mot. Puis tout à coup, il lança la dague en l'air pas très haut non plus mais juste assez pour qu'elle fasse un demi tour et qu'il récupéré dans le creux de la main la lame et qu'il puisse la tendre de cette manière à son convive.


Veuillez prendre cette dague comme une marque de confiance de ma part et un accord profond. Tout comme ma fille prenez soin de cette arme qui depuis des générations passe de mains en mains d'Acoma.

Puis il l'étreignit quelques instant avant de s’éclipser.

Bon courage et passer une bonne nuit en terre de Forbach.

En ouvrant la porte, il vit sa fille attendre derrière, il s'approcha d'elle, l'embrassa sur le front. Puis se dirigea vers les escaliers.

Un homme est la pour toi et il ne te lâchera pas avant plusieurs années.

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flaminia



Messages : 87
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Sam 12 Nov - 14:07

Depuis combien de temps était elle dans le couloir, frigorifiée par le froid et l'attente de savoir ce que lui voulais son Père. Soudain la porte s'ouvre. Sans un mot il s'approche d'elle et l'embrasse sur le front. Il se dirige vers les escaliers et se retourne, lui souriant.

Un homme est la pour toi et il ne te lâchera pas avant plusieurs années.

Elle ne voulait y croire. Willof serait il venu parler à son Père sans qu'elle ne le sache? Elle savait qu'il lui avait dit qu'il irait le faire, mais elle ignorait qu'il l'avait déjà fait, et sans lui dire quand. En tout cas c'était une belle surprise. Son Père avait donné sa bénédiction, Flaminia était aux anges, elle allait devenir la femme la plus heureuse du monde en épousant celui qu'elle aimait. Elle voulu sauter de joie et sauter au cou de son Père, elle voulu se retenir...mais à 16ans on est encore un peu "fou" et surtout dans ce genre de situation.
Elle sauta alors au cou de son Père, et l'embrassa sur la joue, ne trouvant rien d'autre à dire que "Merci!".


Elle le regarda monter les marches, il était tard et la nouvelle avait du lui faire un coup, il avait surement besoin de calme pour repenser à tout cela.
Elle glissa la tête dans l'embrasure de la porte, pour voir si Will était vraiment là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
willof



Messages : 17
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Dim 13 Nov - 19:01

Se retenir pour ne pas fléchir,rester le plus droit possible,ne pas montrer que ses jambes partait au diable vauvert ;la tête n'y était plus .
Sa main resta quant à elle ferme et ne lâcha pas l'arme que venait de lui transmettre le baron .

La suite fut une précipitation d'événements qu'il vécut au ralenti .

Cela n'était pas un rêve mais bien la réalité,il devait la vivre maintenant et ils allaient pouvoir le faire à deux !
Au départ de son hôte et après l'avoir salué encore une fois, il s'affala sur son siège,complètement abasourdit par ce qu'il venait de vivre .
Ses yeux regardaient la dague,sa tête n'arrêtait pas de faire non,non,non et son esprit de dire, impossible,réveil toi ! foutre de dieu réveille toi !
C'est une fois qu'il se coupa la paume de la main qu'il comprit que bien fatigué il n'était pas en train de rêver .
Sa tête se tourna aussi vers la porte,aise un bruit,un réflexe ? il ne le savait point,mais ses mirettes firent vite le point et un sourire éclaira son visage .
Sa flamme était là !


Viens,tu vas attraper la mort à rester dans les courants d'air ...
Nous avons encore beaucoup de choses à nous dire ... mais en cette nuitée et rien que pour ce moment,le fait de te regarder et te serrer un peut dans mes bras ,suffira amplement à mon bonheur .


Il lui montra la dague

Elle passe d'Acoma en Acoma depuis des générations ...
C'est à moi que ton père la transmet ... Ton futur époux et le père de tes enfants ... soit sur quel est entre de bonnes mains et quelle représente bien plus à mes yeux que le droit de t'épouser ... elle est le symbole qui lie pour l'éternité la noble et grande famille des Acoma à celle de la fiole ébréchée ...


Il se leva,plaça l'arme; sa place était sur son flanc coté du coeur et il ouvrit les bras en grand,attendant quelle vienne si blottir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flaminia



Messages : 87
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Dim 13 Nov - 19:18

Oui son homme, enfin son futur homme était bien là. Mais que tient il dans la main? Oh? Mais c'est une dague, il vient de se couper...
Voir celui qu'elle aime se couper fait réagir la jeune fille qui sans le vouloir révèle qu'elle l'espionnait. Voir quelqu'un qu'on aime se faire mal ne fais jamais plaisir, on a mal pour la personne, on a comme un pincement au coeur; c'est ce qu'elle ressentait à cet instant là, même si la coupure n'était que superficielle, elle ne voulait pas que quoi que ce soit ou qui que ce soit lui fasse de mal. Elle voulait le protéger, même si au final c'est plutôt lui qui sera amené à le faire; c'est un travail d'homme après tout


Viens,tu vas attraper la mort à rester dans les courants d'air ...
Nous avons encore beaucoup de choses à nous dire ... mais en cette nuitée et rien que pour ce moment,le fait de te regarder et te serrer un peut dans mes bras ,suffira amplement à mon bonheur .


Elle s'excute, comme un chien docile; un sourire géné sur les lèvres comme pour s'excuser de sa présence incongrue. Elle retire la couverture de ses épaules, qu'elle met en boule sur le 1er fauteuil qu'elle voit et s'approche. Elle sourit, et vu le sourire qui illumine le visage de Willof, il est aussi heureux qu'elle.
Mais...cette dague, oui c'est bien celle de la famille
.

Je connais cette dague. J'ai toujours rêvé de l'avoir; petite je jouais avec mais Lisandru me l'a retirait vite des mains de peur que je ne me coupe. C'est une très grande marque de confiance et de respect que t'a fais mon Père en te l'a donnant. Je ne pensais pas qu'un jour il accepterait qu'un autre homme, autre qu'un homme dans lequel coule le sang d'Acoma, la porte. Sois en fier et porte la avec dignité, c'est un objet de grande valeur pour la famille; et le geste qu'à fait mon Père compte beaucoup à mes yeux. Cela veut dire qu'à ses yeux tu es un d'Acoma maintenant

Elle représente bien plus à mes yeux que le droit de t'épouser ...

Ah bah d'accord! Je retiens. Je te laisse avec la dague et je vais me coucher alors!

Dit elle en éclatant de rire. Elle simule la fuite, mais la main de Will empoigne son bras et l'a remène à lui, elle continue à rire et refugie dans ses bras. Ces bras si consolateurs et protecteurs, ces bras étaient celui de son futur mari et père de ses enfants. Désormais elle avait une personne vers qui se tourner lorsqu'elle aurait un chagrin, ou avec qui elle partagerait un moment de bonheur. Elle était heureuse, maintenant elle n'était plus seule pour faire face à la dure vie qui s'annonçait; ils marcheraient cote à cote et lutterait pour leur bonheur et celui de la famille qu'ils fonderaient.

Elle se mit sur la pointe des pieds et lui murmura
"je t'aime Willof de la Fiole Ebréchée"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
willof



Messages : 17
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Lun 14 Nov - 20:03

Aise la fatigue ou ses esgourdes qui avaient du mal à comprendre certaine parole de la dame de ses songes ?
Il souriait comme un benêt ,avait l'air d'un jeune puceau enfin débourré ,complètement à l'ouest le sieur de la fiole ,il était bien ébréchée .
Un peut ébranlé sûrement par le simple fait qu'il avait penser livrer une bataille plus rude que celle qui venait de vivre .
Que devait il penser ?
qu'il viendrait après ?
Sur !
Qu'il dévisse et le baron l'occis ,qu'il faute et le baron le fauche ,qu'il ne reste point droit et cela sera une curée façon d'Acoma .
Il laissa tomber les considérations de nature à lui embourber le peut de cerveau intact qu'il lui restait ,pour revenir à un sujet d'étude qu'il voudrait bien voir passer de l'état de théorique à celui de pratique .
Il lui manquait encore quelques notions et de surtout beaucoup de compréhension sur l'anatomie et les fonctionnements féminines .

.

Son bras avait obéi à son désir ,pourtant bien planquer de la sentir tout contre lui .
La situation ne manquait pas de piquant ;si ont les surprenaient enlacé de la sorte ,il aurait bien du mal à pouvoir ce justifier .


Foutre oui ,pris la main dans les braies de la jeune fille
Vraiment tu n'es pas sortable de la Fiole ... gaffeur va ... vla le bonheur et tu voudrais le voir empalé ... tu...
- silence la fouine !


Sur la fouine avait raison ,ils n'avaient pas le droit d'être pris ,ils avaient un peut de temps pour eux ici en cette instant et toute une vie pour en finir .
Finir les études et pratiquer ,bien sur ;que croyez vous ? rien ? c'est bien ce qu'il pensait .
Enfin et il était temps van à lui le temps de parler
.

Oui mon ange , ce geste prouve que je peux devenir un d'Acoma et je ne faillirais pas .

Il soupira

Si je suis en doute pour certaines affaires je sais que pour nous il n'y en aura pas et il n'y en aura jamais .

Il approcha sa tête encore plus à presque l'embrasser

Je vous aime aussi demoiselle Flaminia d'Acoma .


Le temps doucement égraina ses minutes ,ses secondes ,il ne pouvait encore laisser filer ses heures ,ses jours et ses années .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flaminia



Messages : 87
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Mar 15 Nov - 12:59

Elle sourit, bêtement; elle était heureuse. Son père acceptait qu'elle accède à son tour au bonheur qu'est d'épouser la personne aimée, de partager sa vie avec elle et de donner un jour naissance .
Un frisson lui parcourra l'échine, frisson de bonheur mais aussi de froid. Il ne fallait pas oublier qu'on était en pleine nuit d'hiver, qu'elle avait peu dormis et surtout qu'elle avait attendu longtemps dans le couloir froid.


Mon ami, non point que je veuille mettre fin à cette situation, et posture que j'apprécie plus que tout. Mais je pense que nous avons besoin de repos; surtout vous qui avez dû faire route pour venir ici.
Mon Père a t-il mis une chambre à votre disposition? Je pense que quelques heures de repos seraient les bienvenus, avant d'annoncer aux miens la bonne nouvelle; sauf si vous préférez qu'on attende d'avoir la bénédiction de votre cousine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
willof



Messages : 17
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Ven 18 Nov - 8:46

Ce n'est pas l'éternité qui c'était écoulée ici,mais cela en avant,la couleur,le goût,les formes et l'odeur .
Que pouvait-on souhaiter de plus à un homme ?
Rien,juste le pouvoir d’accélérer le temps,car les deux jeunes gens avaient comme les dignes représentants de leurs familles respectives ,fait leur plan de bataille .
Ils avaient acquis avec certitude que le oui serait victorieux et de là leur conversation avait pris une teinte des plus privé .
Le printemps serait le moment idéal pour leur union,soit,alors cela serait au printemps .
Il fallait se préparer,soit,l’hiver serait là pour que tout puisse être organisé selon les uses et coutumes .
Les enfants seraient au rendez-vous ,soit,si dieu leur prête cette chance,il y aurait des enfants .
Une voix douce le tira de ses songes .


Vous avez parfaitement raison,il serait temps d'aller fermer nos mirettes ...bien que j'apprécie grandement de vous savoir ici collé à moi .


- Silence la fouine !
-Tes envie me troubles .
..


Oui votre père a mis une chambre à ma disposition ... par contre je ne sais pas comment y aller ...
Un guide me serait bien utile,sinon je doute de ne point la trouver et de tourner indéfiniment en rond dans le château
...


Un sourire est une reprise rapide de la conversation.


De ne trouver dans ma quête de repos... que votre chambre,d'avoir envie de m'y arrêter et je ne sais pas ou sais trop que ce n'est point de repos que j'aurais en moi à ce moment-là ...
Il serait donc plus sage de me guider ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: " La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "   Aujourd'hui à 1:11

Revenir en haut Aller en bas
 
" La courtoisie est de mise ,les demandes aussi "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: . Baronnie de Forbach . :: . Château de Forbach . :: Entrée du chateau-
Sauter vers: